mercredi 28 janvier 2015

Pauline Ado // San Clemente California


On ne voit pas souvent de vidéo des surfeuses françaises, mais c'était sans compter sur Pauline Ado ! 

La française qui n'est malheureusement plus qualifiée sur le WCT ne se laisse pas abattre pour autant: déterminée, elle trouve sa place sur les spots bondés de Californie, et se montre engagée dans son surf. A ne pas manquer !

mardi 20 janvier 2015

Caity Griffin // Maldives et Maroc

photo : Richard Kotch

Si vous me lisez déjà depuis quelques temps, le nom de Caity Griffin doit vous évoquer quelque chose, (si non, vous pouvez vous rattraper ici!). 

La californienne s'est baladée l'été dernier dans les atolls des Maldives, et durant l'hiver au Maroc, et partage ses sessions avec nous dans cette vidéo qui ne me donne qu'une envie : changer la destination de mon billet d'avion (direction Biarritz) pour Malé !

mercredi 14 janvier 2015

Laley Peterson // Central America


Cela fait bien trop longtemps que le blog est en mode "pause". Fêtes de fin d'année et boulot ont engendré un "flat" dans l'actualité du blog. 

Nous voici de retour avec footage de Lakey Peterson que je voulais sans faute vous faire découvrir. La surfeuse californienne s'exprime sur les vagues d'Amérique centrale, et dévoile son répertoire comme jamais: carves, tubes, manœuvres aériennes, l'actuelle numéro 6 mondiale travaille sur son surf, et sera un élément fort du Tour fémnin de la World Surf League 2015.

lundi 29 décembre 2014

Dimity Stoyle // Single fin is the best summer board

photo: tumblr Dimity Stoyle

Il est toujours intéressant de voir évoluer les surfeuses en marge des compétitions. Souvent plus créatives et non limitées par des critères "qui rapportent des points" mais qui freinent la prise de risque, elles se livrent alors à un surf plus authentique, et moins monotone à regarder.

Les sessions de free surf sont aussi l'occasion de tester de nouvelles planches, comme ce single fin que l'australienne Dimity Stoyle a shapé en compagnie de MS. Surfboards, et qu'elle qualifie de "meilleure planche au monde pour l'été" .

C'est aussi ça la magie du surf: une nouvelle planche et on redécouvre la glisse, on fait le plein de sensations jusqu'alors inconnues, et on s'amuse, tout simplement.

vendredi 19 décembre 2014

"Something" // Le nouveau film de Lipstick production

photo: Eleonora Ragg


Les filles déjantées de Lipstick Production reviennent avec un quatrième opus en ce début de saison hivernale: "Something"

De la Georgie au Canada, en passant par les Alpes, on retrouve parmi ces "girls without makeup" Julia Baumgartner, Urska Pribosic, Ana Rumiha et Lisa Filzmoser pour n'en citer que quelques unes. Du backcountry, du tricks à gogo et du street, ces snowboardeuses qui ne font pas dans la dentelle (tiens, ça revient souvent) écument tous les registres du snowboard moderne. 

Les musiques qui rythment les séquences sont plutôt chouettes, et toujours à contre-pied de ce qui se fait dans le surf: Wolfmother, First Aid Kit, Crystal Fighters...

A regarder en attendant que la neige pointe le bout de son nez.

Plus d'infos sur : http://www.lipstick-productions.com/ 

mercredi 17 décembre 2014

INDONESIA // August Trip Review 1

La vue depuis le warung de Mama Ketut

L'hiver est bien installé en France, et on se prend à rêver de contrées plus chaudes et de longues vagues qui déroulent dans une eau translucide. Ainsi, nous avons eu envie de vous faire un petit récapitulatif de notre trip en Indonésie de cet été, histoire de se réchauffer et de voyager un peu. Voici une première partie, accompagnée de quelques photos.

Nous nous sommes envolés fin juillet, pour deux semaines à Bali. L'idée était de voyager sur Lombok et Bali, mais le temps nous manquant, nous avons préféré vadrouiller sur Bali uniquement, et en profiter pour nous reposer.

Comme je vous l'avais dit ici, j'appréhendais beaucoup de surfer en Indonésie. Ce n'est pas tant le reef qui m'effrayait que la puissance ou la taille des vagues, qui, je le sais, peut doubler dans les sets. Une fois sur place, j'ai trouvé les vagues accessibles, et pas toujours aussi méchantes que je me les étaient imaginées.

A peine sortis de l'avion, nous sommes allés sur le très populaire spot d'Uluwatu pour une première session. Beaucoup de monde et de jolies vagues qui passaient, même si la marée très basse (et le jetlag) rendait les conditions un peu difficiles à surfer. La seconde session du trip (et première vraie session, car Uluwatu était une session pour prendre la température) a été fructueuse pour moi : première vague premier tube, seconde vague second tube.
En fait, la recette est simple: une fois l'appréhension de partir dans le creux passée, il n'y a qu'à se placer au bon endroit, et laisser la magie opérer.

Le reste du temps, nous avons beaucoup surfé Balangan, Impossible, et même Padang Padang. L'Indonésie, ou le paradis des goofy foot, de longues gauches parfaites qui déroulent dans une eau chaude et claire, n'a pas une réputation surfaite, même si la masse de touristes-surfeurs peut parfois être déconcertante...

Bon évidemment, étant deux homosurfus affamés de bonnes vagues, nous n'avons pris le temps de filmer et de prendre des photos d'action que le dernier jour, où les conditions étaient les plus petites de tout le voyage (et aussi parce que l'un d'entre nous avait cassé sa planche).


*    Bali    *    Ombak    *    Tubes    *    Surf    *    Bagus    *